La commande électronique :
Après une première expérience basée sur l'électronique 4QD, nous avons décidé de réaliser nous même cette partie. Ceci nous permet d'avoir plus de possibilité dans la personnalisation de la loco.
Nos cartes électronique sont fiables, basés sur des schémas utilisés dans l’industrie (nous n’avons pas réinventé ce qui existe déjà et ce qui est fiable !!).
Les composants sont de la même gamme que celle utilisée par 4QD (transistors de puissance MOSFET). Les circuits imprimés sont réalisés en CAO, et nous les faisons fabriquer par des professionnels. Nous utilisons une connectique fiable (industrielle) et accordons une grande importance au câblage.
Ainsi, notre ensemble électronique est constitué de cartes de bases (variateur avec la commande intégrée), et de cartes optionnelles permettant le calcul de la vitesse, le bruitage, ou encore une interface de commande avec afficheur LCD.

La carte de calcul de vitesse nécessite la pose d’un capteur sur une roue de la loco. Un simple aimant suffit. Ce sont des capteurs utilisés dans l’industrie. Le calcul de la vitesse permet également de mesurer une distance

Nous avons personnalisé le boîtier de commande avec des manettes, boutons, afficheur LCD et à segments pour la vitesse. La vitesse est affichée en dynamique. Il y a un compteur de distance (en mètre). Cela peut être pratique pour mesurer la distance d’un circuit par exemple. Cette fonction dispose d’une remise à zéro du compteur.

Lorsque la loco avance, le compteur s’incrémente, et décrémente lorsqu’une recule (pour affiner une mesure de distance par exemple). Enfin, il y a un compteur général de distance parcourue (comme pour une voiture). La valeur étant sauvegardée lorsque l’on coupe le contact (pas besoin de pile de sauvegarde ni de laisser la batterie connectée)

La face avant est revêtue d'un Lexan (polyamide) sérigraphie. Le nom de la loco ainsi que le nom du conducteur y sont marqués.

Bien entendu, un bruiteur équipe cette loco. Deux klaxons plus puissant sont aussi présents afin de compléter ceux du bruiteur. Ils sont pilotables par une manette comme sur une vraie loco.
Des phares vont équiper la loco. Il y a 2 types d’éclairage possible : un fixe et un réversible en fonction du sens de marche de la loco. Pour l’éclairage réversible, le changement ne s’opère que lorsque la marche arrière est enclenchée. Ceci permettra de piloter un projecteur à l’avant et un à l’arrière de la loco.

La source d'énergie pour les accessoires peut être soit la batterie du moteur ou une autre batterie (pour plus d'autonomie).

page : 1 - 2 - 3 - 4

Dernière mise à jour de cette page : le 11 mai 2009

Copyright © Christophe MENIER - Mai 2009

Site compatible Apple Safari ™ et Microsoft Internet Explorer ™